Accueil / QFP

QFP

nous avons résumé quelques problèmes communs

Vidéo

  • Q.

    Faites-vous des produits personnalisés?

    A.

    Oui. Nous fournissons aux clients des solutions OEM/ODM. La quantité minimale de commande OEM est de 10,000 XNUMX pièces.

  • Q.

    Comment emballez-vous les produits ?

    A.

    Nous emballons selon les réglementations des Nations Unies, et nous pouvons également fournir des emballages spéciaux selon les exigences du client.

  • Q.

    Quel type de certificat avez-vous?

    A.

    Nous avons ISO9001, CB, CE, UL, BIS, UN38.3, KC, PSE.

  • Q.

    Fournissez-vous des échantillons gratuits?

    A.

    Nous fournissons des batteries d'une puissance ne dépassant pas 10WH sous forme d'échantillons gratuits.

  • Q.

    Quelle est votre capacité de production?

    A.

    120,000 150,000 à XNUMX XNUMX pièces par jour, chaque produit a une capacité de production différente, vous pouvez discuter d'informations détaillées par e-mail.

  • Q.

    Combien de temps faut-il pour produire ?

    A.

    Environ 35 jours. L'heure précise peut être coordonnée par e-mail.

  • Q.

    combien de temps est votre temps de production d'échantillon?

    A.

    Deux semaines (14 jours).

Autre

  • Q.

    Quelles sont les conditions de paiement?

    A.

    Nous acceptons généralement un acompte de 30% comme acompte et 70% avant la livraison comme paiement final. D'autres méthodes peuvent être négociées.

  • Q.

    Quelles sont les conditions de livraison ?

    A.

    Nous fournissons : FOB et CIF.

  • Q.

    Quel est le mode de paiement?

    A.

    Nous acceptons les paiements via TT.

  • Q.

    Sur quels marchés avez-vous vendu ?

    A.

    Nous avons transporté des marchandises vers l'Europe du Nord, l'Europe de l'Ouest, l'Amérique du Nord, le Moyen-Orient, l'Asie, l'Afrique et d'autres endroits.

Technologie

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une batterie ?

    A.

    Les batteries sont une sorte de dispositif de conversion et de stockage d'énergie qui convertit l'énergie chimique ou physique en énergie électrique par le biais de réactions. Selon les différentes conversions d'énergie de la batterie, la batterie peut être divisée en une batterie chimique et une batterie biologique. Une batterie chimique ou source d'énergie chimique est un appareil qui convertit l'énergie chimique en énergie électrique. Il comprend deux électrodes électrochimiquement actives avec des composants différents, respectivement composés d'électrodes positives et négatives. Une substance chimique capable d’assurer la conduction du milieu est utilisée comme électrolyte. Lorsqu'il est connecté à un support externe, il fournit de l'énergie électrique en convertissant son énergie chimique interne. Une batterie physique est un appareil qui convertit l'énergie physique en énergie électrique.

  • Q.

    Quelles sont les différences entre les batteries primaires et les batteries secondaires ?

    A.

    La principale différence est que le matériau actif est différent. Le matériau actif de la batterie secondaire est réversible, alors que le matériau actif de la batterie primaire ne l'est pas. L'autodécharge de la batterie primaire est beaucoup plus faible que celle de la batterie secondaire. Pourtant, la résistance interne est beaucoup plus grande que celle de la batterie secondaire, donc la capacité de charge est inférieure. De plus, la capacité massique et la capacité volumique de la batterie principale sont plus importantes que celles des batteries rechargeables disponibles.

  • Q.

    Quel est le principe électrochimique des batteries Ni-MH ?

    A.

    Les batteries Ni-MH utilisent de l'oxyde de Ni comme électrode positive, du métal de stockage d'hydrogène comme électrode négative et de la lessive (principalement KOH) comme électrolyte. Lorsque la batterie nickel-hydrogène est chargée : Réaction d'électrode positive : Ni(OH)2 + OH- → NiOOH + H2O–e- Réaction d'électrode indésirable : M+H2O +e-→ MH+ OH- Lorsque la batterie Ni-MH est déchargée : Réaction d'électrode positive : NiOOH + H2O + e- → Ni(OH)2 + OH- Réaction d'électrode négative : MH+ OH- →M+H2O +e-

  • Q.

    Quel est le principe électrochimique des batteries lithium-ion ?

    A.

    Le composant principal de l'électrode positive de la batterie lithium-ion est LiCoO2, et l'électrode négative est principalement C. Lors de la charge, réaction de l'électrode positive : LiCoO2 → Li1-xCoO2 + xLi+ + xe- Réaction négative : C + xLi+ + xe- → CLix Réaction totale de la batterie : LiCoO2 + C → Li1-xCoO2 + CLix La réaction inverse de la réaction ci-dessus se produit pendant la décharge.

  • Q.

    Quelles sont les normes couramment utilisées pour les batteries ?

    A.

    Normes CEI couramment utilisées pour les batteries : La norme pour les batteries nickel-hydrure métallique est IEC61951-2 : 2003 ; l'industrie des batteries lithium-ion suit généralement les normes UL ou nationales. Normes nationales couramment utilisées pour les batteries : Les normes pour les batteries nickel-hydrure métallique sont GB/T15100_1994, GB/T18288_2000 ; les normes pour les batteries au lithium sont GB/T10077_1998, YD/T998_1999 et GB/T18287_2000. En outre, les normes couramment utilisées pour les batteries incluent également la norme industrielle japonaise JIS C sur les batteries. La CEI, la Commission électrique internationale (Commission électrique internationale), est une organisation mondiale de normalisation composée de comités électriques de divers pays. Son objectif est de promouvoir la standardisation des domaines électriques et électroniques mondiaux. Les normes CEI sont des normes formulées par la Commission électrotechnique internationale.

  • Q.

    Quelle est la structure principale de la batterie Ni-MH ?

    A.

    Les principaux composants des batteries nickel-hydrure métallique sont la feuille d'électrode positive (oxyde de nickel), la feuille d'électrode négative (alliage de stockage d'hydrogène), l'électrolyte (principalement KOH), le papier à membrane, la bague d'étanchéité, le capuchon d'électrode positive, le boîtier de la batterie, etc.

  • Q.

    Quels sont les principaux composants structurels des batteries lithium-ion ?

    A.

    Les principaux composants des batteries lithium-ion sont les couvercles de batterie supérieur et inférieur, la feuille d'électrode positive (le matériau actif est l'oxyde de lithium-cobalt), le séparateur (une membrane composite spéciale), une électrode négative (le matériau actif est le carbone), l'électrolyte organique, le boîtier de la batterie (divisé en deux types de coque en acier et coque en aluminium) et ainsi de suite.

  • Q.

    Quelle est la résistance interne de la batterie ?

    A.

    Il fait référence à la résistance subie par le courant traversant la batterie lorsque la batterie fonctionne. Il est composé d'une résistance interne ohmique et d'une résistance interne de polarisation. La résistance interne importante de la batterie réduira la tension de fonctionnement de décharge de la batterie et raccourcira le temps de décharge. La résistance interne est principalement affectée par le matériau de la batterie, le processus de fabrication, la structure de la batterie et d'autres facteurs. C'est un paramètre important pour mesurer les performances de la batterie. Remarque : Généralement, la résistance interne à l'état chargé est la norme. Pour calculer la résistance interne de la batterie, il convient d'utiliser un compteur de résistance interne spécial au lieu d'un multimètre dans la gamme ohmique.

  • Q.

    Quelle est la tension nominale ?

    A.

    La tension nominale de la batterie fait référence à la tension affichée lors d'un fonctionnement normal. La tension nominale de la batterie secondaire nickel-cadmium nickel-hydrogène est de 1.2 V ; la tension nominale de la pile au lithium secondaire est de 3.6 V.

  • Q.

    Qu'est-ce que la tension en circuit ouvert ?

    A.

    La tension en circuit ouvert fait référence à la différence de potentiel entre les électrodes positives et négatives de la batterie lorsque la batterie ne fonctionne pas, c'est-à-dire lorsqu'aucun courant ne circule dans le circuit. La tension de fonctionnement, également appelée tension aux bornes, fait référence à la différence de potentiel entre les pôles positif et négatif de la batterie lorsque la batterie fonctionne, c'est-à-dire lorsqu'il y a une surintensité dans le circuit.

  • Q.

    Quelle est la capacité de la batterie ?

    A.

    La capacité de la batterie est divisée en puissance nominale et en capacité réelle. La capacité nominale de la batterie fait référence à la stipulation ou garantit que la batterie doit décharger la quantité minimale d'électricité dans certaines conditions de décharge lors de la conception et de la fabrication de la tempête. La norme CEI stipule que les batteries nickel-cadmium et nickel-hydrure métallique sont chargées à 0.1 C pendant 16 heures et déchargées entre 0.2 C et 1.0 V à une température de 20 ° C ± 5 ° C. La capacité nominale de la batterie est exprimée en C5. Les batteries lithium-ion doivent se charger pendant 3 heures à température moyenne, courant constant (1C)-tension constante (4.2V) dans des conditions exigeantes, puis se décharger entre 0.2C et 2.75V lorsque l'électricité déchargée est la capacité nominale. La capacité réelle de la batterie fait référence à la puissance réelle libérée par la tempête dans certaines conditions de décharge, qui est principalement affectée par le taux de décharge et la température (à proprement parler, la capacité de la batterie doit spécifier les conditions de charge et de décharge). L'unité de capacité de la batterie est Ah, mAh (1Ah=1000mAh).

  • Q.

    Quelle est la capacité de décharge résiduelle de la batterie ?

    A.

    Lorsque la batterie rechargeable est déchargée avec un courant important (tel que 1C ou plus), en raison de "l'effet de goulot d'étranglement" existant dans le taux de diffusion interne de la surintensité de courant, la batterie a atteint la tension aux bornes lorsque la capacité n'est pas complètement déchargée , puis utilise un petit courant tel que 0.2C peut continuer à enlever, jusqu'à 1.0V/pièce (batterie nickel-cadmium et nickel-hydrogène) et 3.0V/pièce (batterie au lithium), la capacité libérée est appelée capacité résiduelle.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une plateforme de déchargement ?

    A.

    La plate-forme de décharge des batteries rechargeables Ni-MH fait généralement référence à la plage de tension dans laquelle la tension de fonctionnement de la batterie est relativement stable lorsqu'elle est déchargée sous un système de décharge spécifique. Sa valeur est liée au courant de décharge. Plus le courant est grand, plus le poids est faible. La plate-forme de décharge des batteries lithium-ion consiste généralement à arrêter la charge lorsque la tension est de 4.2 V et que le présent est inférieur à 0.01 C à une tension constante, puis à la laisser pendant 10 minutes et à la décharger à 3.6 V à n'importe quel taux de décharge courant. C'est une norme nécessaire pour mesurer la qualité des batteries.

  • Q.

    Quelle est la méthode de marquage des piles rechargeables spécifiée par la CEI ?

    A.

    Selon la norme CEI, la marque des batteries Ni-MH se compose de 5 parties. 01) Type de batterie : HF et HR indiquent des batteries nickel-hydrure métallique 02) Informations sur la taille de la batterie : y compris le diamètre et la hauteur de la batterie ronde, la hauteur, la largeur et l'épaisseur de la batterie carrée, ainsi que les valeurs. sont séparés par une barre oblique, unité : mm 03) Symbole de caractéristique de décharge : L signifie que le taux de courant de décharge approprié est compris entre 0.5 cm et indique que le taux de courant de décharge approprié est compris entre 0.5 et 3.5 CH. Indique que le taux de courant de décharge approprié est compris entre 3.5 et 7.0. -7CX indique que la batterie peut fonctionner à un courant de décharge élevé de 15C-XNUMXC. 04) Symbole de batterie haute température : représenté par T 05) Pièce de connexion de batterie : CF représente aucune pièce de connexion, HH représente la pièce de connexion pour la connexion en série de type pull-batterie et HB représente la pièce de connexion pour la connexion en série côte à côte. de ceintures de batterie. Par exemple, HF18/07/49 représente une pile nickel-hydrure métallique carrée d'une largeur de 18 mm, 7 mm et d'une hauteur de 49 mm. KRMT33/62HH représente une batterie nickel-cadmium ; le taux de décharge est compris entre 0.5C et 3.5, batterie unique série haute température (sans pièce de connexion), diamètre 33 mm, hauteur 62 mm. Selon la norme IEC61960, l'identification de la batterie secondaire au lithium est la suivante : 01) La composition du logo de la batterie : 3 lettres, suivies de cinq chiffres (cylindriques) ou 6 chiffres (carrés). 02) La première lettre : indique le matériau nocif des électrodes de la batterie. I : représente le lithium-ion avec batterie intégrée ; L : représente une électrode au lithium métallique ou une électrode en alliage de lithium. 03) La deuxième lettre : indique le matériau de la cathode de la batterie. C-électrode à base de cobalt ; Électrode à base de N-nickel ; M - électrode à base de manganèse ; V : électrode à base de vanadium. 04) La troisième lettre : indique la forme de la batterie. R-représente une batterie cylindrique ; L-représente la batterie carrée. 05) Chiffres : Pile cylindrique : 5 chiffres indiquent respectivement le diamètre et la hauteur de la tempête. L'unité de diamètre est le millimètre et la taille est le dixième de millimètre. Lorsqu'un diamètre ou une hauteur est supérieur ou égal à 100 mm, il convient d'ajouter une ligne diagonale entre les deux tailles. Batterie carrée : 6 chiffres indiquent l'épaisseur, la largeur et la hauteur de la tempête en millimètres. Lorsque l’une des trois dimensions est supérieure ou égale à 100 mm, il convient d’ajouter une barre oblique entre les dimensions ; si l'une des trois dimensions est inférieure à 1 mm, la lettre « t » est ajoutée devant cette dimension, et l'unité de cette dimension est le dixième de millimètre. Par exemple, ICR18650 représente une batterie lithium-ion secondaire cylindrique ; le matériau de la cathode est du cobalt, son diamètre est d'environ 18 mm et sa hauteur est d'environ 65 mm. ICR20/1050. ICP083448 représente une batterie lithium-ion secondaire carrée ; le matériau de la cathode est du cobalt, son épaisseur est d'environ 8 mm, sa largeur d'environ 34 mm et sa hauteur d'environ 48 mm. ICP08/34/150 représente une batterie lithium-ion secondaire carrée ; le matériau de la cathode est du cobalt, son épaisseur est d'environ 8 mm, sa largeur d'environ 34 mm et sa hauteur d'environ 150 mm.

  • Q.

    Quels sont les matériaux d’emballage de la batterie ?

    A.

    01) Méson (papier) non sec tel que papier fibre, ruban adhésif double face 02) Film PVC, tube de marque 03) Feuille de connexion : tôle d'acier inoxydable, tôle de nickel pur, tôle d'acier nickelée 04) Pièce de sortie : pièce en acier inoxydable (facile à souder) Feuille de nickel pur (soudée par points fermement) 05) Bouchons 06) Composants de protection tels que commutateurs de contrôle de température, protecteurs de surintensité, résistances de limitation de courant 07) Carton, boîte en papier 08) Coque en plastique

  • Q.

    Quel est le but de l’emballage, de l’assemblage et de la conception des batteries ?

    A.

    01) Beau, marque 02) La tension de la batterie est limitée. Pour obtenir une tension plus élevée, il faut connecter plusieurs batteries en série. 03) Protégez la batterie, évitez les courts-circuits et prolongez la durée de vie de la batterie 04) Limitation de taille 05) Facile à transporter 06) Conception de fonctions spéciales, telles que l'étanchéité, la conception d'apparence unique, etc.

  • Q.

    Quels sont les principaux aspects des performances de la batterie secondaire en général ?

    A.

    Il comprend principalement la tension, la résistance interne, la capacité, la densité d'énergie, la pression interne, le taux d'autodécharge, la durée de vie, les performances d'étanchéité, les performances de sécurité, les performances de stockage, l'apparence, etc. Il existe également une surcharge, une décharge excessive et une résistance à la corrosion.

  • Q.

    Quels sont les éléments de test de fiabilité de la batterie ?

    A.

    01) Durée de vie 02) Caractéristiques de décharge à différents taux 03) Caractéristiques de décharge à différentes températures 04) Caractéristiques de charge 05) Caractéristiques d'autodécharge 06) Caractéristiques de stockage 07) Caractéristiques de décharge excessive 08) Caractéristiques de résistance interne à différentes températures 09) Test de cycle de température 10) Test de chute 11) Test de vibration 12) Test de capacité 13) Test de résistance interne 14) Test GMS 15) Test d'impact à haute et basse température 16) Test de choc mécanique 17) Test à haute température et humidité élevée

  • Q.

    Quels sont les éléments du test de sécurité de la batterie ?

    A.

    01) Test de court-circuit 02) Test de surcharge et de décharge excessive 03) Test de tension de tenue 04) Test d'impact 05) Test de vibration 06) Test de chauffage 07) Test d'incendie 09) Test de cycle de température variable 10) Test de charge de maintien 11) Test de chute libre 12) Test de basse pression d'air 13) Test de décharge forcée 15) Test de plaque chauffante électrique 17) Test de choc thermique 19) Test d'acupuncture 20) Test de compression 21) Test d'impact d'objets lourds

  • Q.

    Quelles sont les méthodes de recharge standards ?

    A.

    Méthode de charge de la batterie Ni-MH : 01) Charge à courant constant : le courant de charge est une valeur spécifique dans tout le processus de charge ; cette méthode est la plus courante ; 02) Charge à tension constante : pendant le processus de charge, les deux extrémités de l'alimentation de charge maintiennent une valeur constante et le courant dans le circuit diminue progressivement à mesure que la tension de la batterie augmente ; 03) Charge à courant constant et à tension constante : La batterie est d'abord chargée à courant constant (CC). Lorsque la tension de la batterie atteint une valeur spécifique, la tension reste inchangée (CV) et le vent dans le circuit chute légèrement, tendant finalement vers zéro. Méthode de chargement de la batterie au lithium : Charge à courant constant et à tension constante : La batterie est d'abord chargée à courant constant (CC). Lorsque la tension de la batterie atteint une valeur spécifique, la tension reste inchangée (CV) et le vent dans le circuit chute légèrement, tendant finalement vers zéro.

  • Q.

    Quelle est la charge et la décharge standard des batteries Ni-MH ?

    A.

    La norme internationale IEC stipule que la charge et la décharge standard des batteries nickel-hydrure métallique sont les suivantes : déchargez d'abord la batterie à 0.2 C à 1.0 V/pièce, puis chargez-la à 0.1 C pendant 16 heures, laissez-la pendant 1 heure et placez-la à 0.2 C à 1.0 V/pièce, c'est-à-dire pour charger et décharger la batterie standard.

  • Q.

    Qu’est-ce que la charge pulsée ? Quel est l’impact sur les performances de la batterie ?

    A.

    La charge par impulsions utilise généralement la charge et la décharge, le réglage pendant 5 secondes puis le relâchement pendant 1 seconde. Il réduira la majeure partie de l'oxygène généré pendant le processus de charge en électrolytes sous l'impulsion de décharge. Non seulement cela limite la quantité de vaporisation d'électrolyte interne, mais les vieilles batteries qui ont été fortement polarisées récupéreront progressivement ou approcheront de la capacité d'origine après 5 à 10 fois de charge et de décharge en utilisant cette méthode de charge.

  • Q.

    Qu'est-ce que la charge d'entretien ?

    A.

    La charge d'entretien est utilisée pour compenser la perte de capacité causée par l'autodécharge de la batterie une fois qu'elle est complètement chargée. Généralement, la charge par courant pulsé est utilisée pour atteindre l'objectif ci-dessus.

  • Q.

    Qu’est-ce que l’efficacité de la charge ?

    A.

    L'efficacité de charge fait référence à une mesure du degré auquel l'énergie électrique consommée par la batterie pendant le processus de charge est convertie en énergie chimique que la batterie peut stocker. Il est principalement affecté par la technologie de la batterie et la température de l'environnement de travail de la tempête - généralement, plus la température ambiante est élevée, plus l'efficacité de la charge est faible.

  • Q.

    Qu’est-ce que l’efficacité de décharge ?

    A.

    L'efficacité de décharge fait référence à la puissance réelle déchargée à la tension aux bornes dans certaines conditions de décharge à la capacité nominale. Il est principalement affecté par le taux de décharge, la température ambiante, la résistance interne et d'autres facteurs. Généralement, plus le taux de décharge est élevé, plus le taux de décharge est élevé. Plus l'efficacité de décharge est faible. Plus la température est basse, plus l'efficacité de décharge est faible.

  • Q.

    Quelle est la puissance de sortie de la batterie ?

    A.

    La puissance de sortie d’une batterie fait référence à la capacité de produire de l’énergie par unité de temps. Il est calculé sur la base du courant de décharge I et de la tension de décharge, P=U*I, l'unité est le watt. Plus la résistance interne de la batterie est faible, plus la puissance de sortie est élevée. La résistance interne de la batterie doit être inférieure à la résistance interne de l'appareil électrique. Sinon, la batterie elle-même consomme plus d'énergie que l'appareil électrique, ce qui n'est pas économique et peut endommager la batterie.

  • Q.

    Quelle est l’autodécharge de la batterie secondaire ? Quel est le taux d’autodécharge des différents types de batteries ?

    A.

    L'autodécharge est également appelée capacité de rétention de charge, qui fait référence à la capacité de rétention de l'énergie stockée par la batterie dans certaines conditions environnementales dans un état de circuit ouvert. D’une manière générale, l’autodécharge est principalement affectée par les processus de fabrication, les matériaux et les conditions de stockage. L'autodécharge est l'un des principaux paramètres permettant de mesurer les performances de la batterie. D'une manière générale, plus la température de stockage de la batterie est basse, plus le taux d'autodécharge est faible, mais il faut également noter que la température est trop basse ou trop élevée, ce qui peut endommager la batterie et la rendre inutilisable. Une fois que la batterie est complètement chargée et laissée ouverte pendant un certain temps, un certain degré d'autodécharge est moyen. La norme CEI stipule qu'une fois complètement chargées, les batteries Ni-MH doivent être laissées ouvertes pendant 28 jours à une température de 20 ℃ ± 5 ℃ et une humidité de (65 ± 20) %, et que la capacité de décharge de 0.2 C atteindra 60 % de le total initial.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'un test d'autodécharge de 24 heures ?

    A.

    Le test d'autodécharge de la batterie au lithium est le suivant : Généralement, une autodécharge de 24 heures est utilisée pour tester rapidement sa capacité de rétention de charge. La batterie est déchargée entre 0.2C et 3.0V, courant constant. La tension constante est chargée à 4.2 V, courant de coupure : 10 mA, après 15 minutes de stockage, décharge à 1C à 3.0 V testez sa capacité de décharge C1, puis réglez la batterie avec un courant constant et une tension constante de 1C à 4.2 V, coupez- courant de coupure : 10 mA, et mesurez la capacité 1C C2 après avoir été laissé pendant 24 heures. C2/C1*100 % doit être plus significatif que 99 %.

  • Q.

    Quelle est la différence entre la résistance interne de l’état chargé et la résistance interne de l’état déchargé ?

    A.

    La résistance interne à l'état chargé fait référence à la résistance interne lorsque la batterie est complètement chargée à 100 % ; la résistance interne à l'état déchargé fait référence à la résistance interne une fois la batterie complètement déchargée. D'une manière générale, la résistance interne à l'état déchargé n'est pas stable et est trop grande. La résistance interne à l'état chargé est plus mineure et la valeur de résistance est relativement stable. Lors de l'utilisation de la batterie, seule la résistance interne à l'état chargé a une signification pratique. Au cours de la période ultérieure d'aide de la batterie, en raison de l'épuisement de l'électrolyte et de la réduction de l'activité des substances chimiques internes, la résistance interne de la batterie augmentera à des degrés divers.

  • Q.

    Qu'est-ce que la résistance statique ? Qu'est-ce que la résistance dynamique ?

    A.

    La résistance interne statique est la résistance interne de la batterie pendant la décharge et la résistance interne dynamique est la résistance interne de la batterie pendant la charge.

  • Q.

    Le test de résistance à la surcharge est-il standard ?

    A.

    La CEI stipule que le test de surcharge standard pour les batteries nickel-hydrure métallique est le suivant : Déchargez la batterie entre 0.2 C et 1.0 V/pièce et chargez-la en continu à 0.1 C pendant 48 heures. La batterie ne doit présenter aucune déformation ni fuite. Après surcharge, le temps de décharge de 0.2C à 1.0V doit être supérieur à 5 heures.

  • Q.

    Qu'est-ce que le test de durée de vie standard CEI ?

    A.

    La CEI stipule que le test de durée de vie standard des batteries nickel-hydrure métallique est le suivant : Une fois la batterie placée entre 0.2 C et 1.0 V/pièce 01) Chargez à 0.1 C pendant 16 heures, puis déchargez-la à 0.2 C pendant 2 heures et 30 minutes. (un cycle) 02) Chargez à 0.25C pendant 3 heures et 10 minutes, et déchargez à 0.25C pendant 2 heures et 20 minutes (2-48 cycles) 03) Chargez à 0.25C pendant 3 heures et 10 minutes, et relâchez à 1.0V à 0.25C (49ème cycle) 04) Chargez à 0.1C pendant 16 heures, mettez de côté pendant 1 heure, déchargez à 0.2C à 1.0V (50ème cycle). Pour les batteries nickel-hydrure métallique, après avoir répété 400 cycles de 1 à 4, le temps de décharge à 0.2 C doit être supérieur à 3 heures ; pour les batteries nickel-cadmium, répétant un total de 500 cycles de 1 à 4, le temps de décharge à 0.2 C devrait être plus critique que 3 heures.

  • Q.

    Quelle est la pression interne de la batterie ?

    A.

    Fait référence à la pression de l'air interne de la batterie, qui est causée par le gaz généré lors de la charge et de la décharge de la batterie scellée et est principalement affectée par les matériaux de la batterie, les processus de fabrication et la structure de la batterie. La raison principale en est que les gaz générés par la décomposition de l’humidité et de la solution organique à l’intérieur de la batterie s’accumulent. Généralement, la pression interne de la batterie est maintenue à un niveau moyen. En cas de surcharge ou de décharge excessive, la pression interne de la batterie peut augmenter : Par exemple, surcharge, électrode positive : 4OH--4e → 2H2O + O2↑ ; ① L'oxygène généré réagit avec l'hydrogène précipité sur l'électrode négative pour produire de l'eau 2H2 + O2 → 2H2O ② Si la vitesse de réaction ② est inférieure à celle de la réaction ①, l'oxygène généré ne sera pas consommé à temps, ce qui entraînera le la pression interne de la batterie augmente.

  • Q.

    Qu'est-ce que le test standard de rétention de charge ?

    A.

    La CEI stipule que le test standard de rétention de charge pour les batteries nickel-hydrure métallique est le suivant : Après avoir mis la batterie entre 0.2C et 1.0V, chargez-la à 0.1C pendant 16 heures, stockez-la à 20℃±5℃ et avec une humidité de 65 %± 20 %, conservez-le pendant 28 jours, puis déchargez-le à 1.0 V à 0.2 C, et les batteries Ni-MH devraient durer plus de 3 heures. La norme nationale stipule que le test standard de rétention de charge pour les batteries au lithium est le suivant : (la CEI n'a pas de normes pertinentes) la batterie est placée entre 0.2 C et 3.0 /pièce, puis chargée à 4.2 V à un courant et une tension constants de 1C, avec un vent de coupure de 10 mA et une température de 20. Après un stockage de 28 jours à ℃±5℃, déchargez-le à 2.75 V à 0.2 C et calculez la capacité de décharge. Par rapport à la capacité nominale de la batterie, elle ne doit pas être inférieure à 85 % du total initial.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'un test de court-circuit ?

    A.

    Utilisez un fil avec une résistance interne ≤100mΩ pour connecter les pôles positifs et négatifs d'une batterie complètement chargée dans un boîtier antidéflagrant pour court-circuiter les pôles positifs et négatifs. La batterie ne doit pas exploser ou prendre feu.

  • Q.

    Quels sont les tests de haute température et d’humidité élevée ?

    A.

    Les tests de température et d'humidité élevées de la batterie Ni-MH sont les suivants : une fois la batterie complètement chargée, stockez-la dans des conditions de température et d'humidité constantes pendant plusieurs jours et n'observez aucune fuite pendant le stockage. Le test de température et d'humidité élevées de la batterie au lithium est le suivant : (norme nationale) Chargez la batterie avec un courant constant de 1C et une tension constante à 4.2 V, un courant de coupure de 10 mA, puis placez-la dans une boîte de température et d'humidité continues à ( 40±2)℃ et une humidité relative de 90 % à 95 % pendant 48 h, puis retirez la batterie (20 Laissez-la à ±5)℃ pendant deux h. Notez que l’apparence de la batterie doit être standard. Déchargez ensuite à 2.75 V à un courant constant de 1 C, puis effectuez des cycles de charge 1 C et de décharge 1 C à (20 ± 5) ℃ jusqu'à ce que la capacité de décharge ne soit pas inférieure à 85 % du total initial, mais le nombre de cycles n'est pas supérieur. que trois fois.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une expérience d'élévation de température ?

    A.

    Une fois la batterie complètement chargée, mettez-la dans le four et chauffez-la à température ambiante à une vitesse de 5°C/min. Une fois la batterie complètement chargée, mettez-la dans le four et chauffez-la à température ambiante à une vitesse de 5°C/min. 130°C/min. Lorsque la température du four atteint 30°C, réservez-le 130 minutes. La batterie ne doit pas exploser ni prendre feu. Lorsque la température du four atteint 30°C, réservez-le XNUMX minutes. La batterie ne doit pas exploser ni prendre feu.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une expérience de cycle de température ?

    A.

    L'expérience de cycle de température contient 27 cycles, et chaque processus comprend les étapes suivantes : 01) La batterie passe d'une température moyenne à 66 ± 3 ℃, placée pendant 1 heure dans la condition de 15 ± 5 %, 02) Passer à un température de 33 ± 3 °C et humidité de 90 ± 5 °C pendant 1 heure, 03) La condition est modifiée à -40 ± 3 °C et placée pendant 1 heure 04) Mettez la batterie à 25 °C pendant 0.5 heure Ces quatre étapes terminer un cycle. Après 27 cycles d'expériences, la batterie ne devrait présenter aucune fuite, aucune montée d'alcali, aucune rouille ou autre condition anormale.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'un test de chute ?

    A.

    Une fois la batterie ou la batterie complètement chargée, elle est lâchée trois fois d'une hauteur de 1 m sur le sol en béton (ou en ciment) pour obtenir des chocs dans des directions aléatoires.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une expérience vibratoire ?

    A.

    La méthode de test de vibration de la batterie Ni-MH est la suivante : Après avoir déchargé la batterie à 1.0 V à 0.2 C, chargez-la à 0.1 C pendant 16 heures, puis vibrez dans les conditions suivantes après l'avoir laissée pendant 24 heures : Amplitude : 0.8 mm la batterie vibre entre 10 Hz et 55 Hz, augmentant ou diminuant à un taux de vibration de 1 Hz chaque minute. Le changement de tension de la batterie doit être compris entre ±0.02 V et le changement de résistance interne doit être compris entre ±5 mΩ. (Le temps de vibration est de 90 minutes) La méthode de test de vibration de la batterie au lithium est la suivante : une fois la batterie déchargée à 3.0 V à 0.2 C, elle est chargée à 4.2 V avec un courant constant et une tension constante à 1C, et le courant de coupure est de 10 mA. Après avoir été laissé pendant 24 heures, il vibrera dans les conditions suivantes : L'expérience de vibration est réalisée avec une fréquence de vibration de 10 Hz à 60 Hz à 10 Hz en 5 minutes, et l'amplitude est de 0.06 pouces. La batterie vibre dans trois directions et chaque axe tremble pendant une demi-heure. Le changement de tension de la batterie doit être compris entre ±0.02 V et le changement de résistance interne doit être compris entre ±5 mΩ.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'un test d'impact ?

    A.

    Une fois la batterie complètement chargée, placez une tige dure horizontalement et déposez un objet de 20 livres d'une certaine hauteur sur la tige dure. La batterie ne doit pas exploser ou prendre feu.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une expérience de pénétration ?

    A.

    Une fois la batterie complètement chargée, passez un clou d'un diamètre spécifique à travers le centre de la tempête et laissez la broche dans la batterie. La batterie ne doit pas exploser ou prendre feu.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une expérience de feu ?

    A.

    Placez la batterie complètement chargée sur un appareil de chauffage avec un couvercle de protection unique contre le feu, et aucun débris ne passera à travers le couvercle de protection.

  • Q.

    Quelles certifications les produits de l'entreprise ont-ils obtenus ?

    A.

    Il a passé la certification du système de qualité ISO9001: 2000 et la certification du système de protection de l'environnement ISO14001: 2004; le produit a obtenu la certification CE de l'UE et la certification UL en Amérique du Nord, a réussi le test de protection de l'environnement SGS et a obtenu la licence de brevet d'Ovonic ; dans le même temps, PICC a approuvé les produits de la société dans le domaine de la souscription mondiale.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une batterie prête à l'emploi ?

    A.

    La batterie prête à l'emploi est un nouveau type de batterie Ni-MH avec un taux de rétention de charge élevé lancé par la société. Il s'agit d'une batterie résistante au stockage avec la double performance d'une batterie primaire et secondaire et peut remplacer la batterie primaire. C'est-à-dire que la batterie peut être recyclée et a une puissance restante plus élevée après stockage pendant la même durée que les batteries Ni-MH secondaires ordinaires.

  • Q.

    Pourquoi le Ready-To-Use (HFR) est-il le produit idéal pour remplacer les piles jetables ?

    A.

    Comparé à des produits similaires, ce produit présente les caractéristiques remarquables suivantes : 01) Autodécharge plus petite ; 02) Durée de stockage plus longue ; 03) Résistance aux décharges excessives ; 04) Longue durée de vie ; 05) Surtout lorsque la tension de la batterie est inférieure à 1.0 V, elle a une bonne fonction de récupération de capacité ; Plus important encore, ce type de batterie a un taux de rétention de charge allant jusqu'à 75 % lorsqu'elle est stockée dans un environnement à 25°C pendant un an, cette batterie est donc le produit idéal pour remplacer les piles jetables.

  • Q.

    Quelles sont les précautions lors de l'utilisation de la batterie ?

    A.

    01) Veuillez lire attentivement le manuel de la batterie avant utilisation ; 02) Les contacts électriques et de la batterie doivent être propres, essuyés avec un chiffon humide si nécessaire et installés selon la marque de polarité après séchage ; 03) Ne mélangez pas des piles anciennes et neuves, et différents types de piles du même modèle ne peuvent pas être combinés afin de ne pas réduire l'efficacité d'utilisation ; 04) La batterie jetable ne peut pas être régénérée par chauffage ou charge ; 05) Ne court-circuitez pas la batterie ; 06) Ne démontez pas et ne chauffez pas la batterie et ne jetez pas la batterie dans l'eau ; 07) Lorsque les appareils électriques ne sont pas utilisés pendant une longue période, ils doivent retirer la batterie et éteindre l'interrupteur après utilisation ; 08) Ne jetez pas les piles usagées au hasard et séparez-les autant que possible des autres déchets pour éviter de polluer l'environnement ; 09) En l'absence de surveillance d'un adulte, ne laissez pas les enfants remplacer la batterie. Les petites piles doivent être placées hors de portée des enfants ; 10) il doit stocker la batterie dans un endroit frais et sec, sans lumière directe du soleil.

  • Q.

    Quelle est la différence entre les différentes batteries rechargeables standards ?

    A.

    À l'heure actuelle, les batteries rechargeables au nickel-cadmium, au nickel-hydrure métallique et au lithium-ion sont largement utilisées dans divers équipements électriques portables (tels que les ordinateurs portables, les appareils photo et les téléphones portables). Chaque batterie rechargeable possède ses propriétés chimiques uniques. La principale différence entre les batteries nickel-cadmium et nickel-hydrure métallique est que la densité énergétique des batteries nickel-hydrure métallique est relativement élevée. Par rapport aux batteries du même type, la capacité des batteries Ni-MH est deux fois supérieure à celle des batteries Ni-Cd. Cela signifie que l'utilisation de batteries nickel-hydrure métallique peut prolonger considérablement la durée de fonctionnement de l'équipement lorsqu'aucun poids supplémentaire n'est ajouté à l'équipement électrique. Un autre avantage des batteries nickel-hydrure métallique est qu'elles réduisent considérablement le problème de « l'effet mémoire » dans les batteries au cadmium afin d'utiliser plus facilement les batteries nickel-hydrure métallique. Les batteries Ni-MH sont plus respectueuses de l’environnement que les batteries Ni-Cd car elles ne contiennent aucun élément de métaux lourds toxiques. Le Li-ion est également rapidement devenu une source d’alimentation courante pour les appareils portables. Le Li-ion peut fournir la même énergie que les batteries Ni-MH mais peut réduire le poids d'environ 35 %, ce qui convient aux équipements électriques tels que les appareils photo et les ordinateurs portables. C'est crucial. Le Li-ion n'a pas d'effet mémoire. Les avantages de l'absence de substances toxiques sont également des facteurs essentiels qui en font une source d'énergie courante. Cela réduira considérablement l’efficacité de décharge des batteries Ni-MH à basse température. Généralement, l’efficacité de la charge augmente avec l’augmentation de la température. Cependant, lorsque la température dépasse 45°C, les performances des matériaux de la batterie rechargeable à des températures élevées se dégraderont et cela réduira considérablement la durée de vie de la batterie.

  • Q.

    Quel est le taux de décharge de la batterie ? Quel est le rythme horaire de déclenchement de la tempête ?

    A.

    Le taux de décharge fait référence à la relation de taux entre le courant de décharge (A) et la capacité nominale (A•h) pendant la combustion. Le taux de décharge horaire fait référence aux heures nécessaires pour décharger la capacité nominale à un courant de sortie spécifique.

  • Q.

    Pourquoi est-il nécessaire de garder la batterie au chaud lors de prises de vue en hiver ?

    A.

    Étant donné que la batterie d'un appareil photo numérique a une basse température, l'activité du matériau actif est considérablement réduite, ce qui peut ne pas fournir le courant de fonctionnement standard de l'appareil photo, notamment pour les prises de vue en extérieur dans des zones à basse température. Faites attention à la chaleur de l'appareil photo ou de la batterie.

  • Q.

    Quelle est la plage de températures de fonctionnement des batteries lithium-ion ?

    A.

    Charge -10—45℃ Décharge -30—55℃

  • Q.

    Peut-on combiner des batteries de différentes capacités ?

    A.

    Si vous mélangez des batteries neuves et anciennes avec des capacités différentes ou si vous les utilisez ensemble, il peut y avoir des fuites, une tension nulle, etc. Cela est dû à la différence de puissance pendant le processus de charge, ce qui entraîne la surcharge de certaines batteries pendant la charge. Certaines batteries ne sont pas complètement chargées et ont de la capacité pendant la décharge. La batterie haute n'est pas complètement déchargée et la batterie faible capacité est trop déchargée. Dans un tel cercle vicieux, la batterie est endommagée et fuit ou a une tension faible (zéro).

  • Q.

    Qu'est-ce qu'un court-circuit externe et quel impact a-t-il sur les performances de la batterie ?

    A.

    La connexion des deux extrémités extérieures de la batterie à n'importe quel conducteur provoquera un court-circuit externe. La courte durée peut entraîner de graves conséquences pour différents types de batterie, telles que des augmentations de température de l'électrolyte, des augmentations de la pression d'air interne, etc. Si la pression d'air dépasse la tension de tenue du capuchon de la batterie, la batterie fuira. Cette situation endommage gravement la batterie. Si la soupape de sécurité tombe en panne, cela peut même provoquer une explosion. Par conséquent, ne court-circuitez pas la batterie en externe.

  • Q.

    Quels sont les principaux facteurs affectant la durée de vie de la batterie ?

    A.

    01) Charge : lors du choix d'un chargeur, il est préférable d'utiliser un chargeur doté de dispositifs de terminaison de charge appropriés (tels que des dispositifs anti-surcharge, des dispositifs de coupure de différence de tension négative (-V) et des dispositifs à induction anti-surchauffe) pour évitez de raccourcir la durée de vie de la batterie en raison d’une surcharge. D’une manière générale, une charge lente peut mieux prolonger la durée de vie de la batterie qu’une charge rapide. 02) Décharge : a. La profondeur de décharge est le principal facteur affectant la durée de vie de la batterie. Plus la profondeur de dégagement est élevée, plus la durée de vie de la batterie est courte. En d’autres termes, tant que la profondeur de décharge est réduite, la durée de vie de la batterie peut être considérablement prolongée. Par conséquent, nous devons éviter de décharger excessivement la batterie à une tension très basse. b. Lorsque la batterie est déchargée à haute température, sa durée de vie est réduite. c. Si l'équipement électronique conçu ne peut pas arrêter complètement tout le courant, si l'équipement reste inutilisé pendant une longue période sans retirer la batterie, le courant résiduel entraînera parfois une consommation excessive de la batterie, provoquant une décharge excessive de la tempête. d. Lorsque vous utilisez des batteries avec des capacités, des structures chimiques ou des niveaux de charge différents, ainsi que des batteries de différents types anciens et nouveaux, les batteries se déchargeront trop et provoqueront même une charge par inversion de polarité. 03) Stockage : Si la batterie est stockée à haute température pendant une longue période, elle atténuera l'activité de ses électrodes et réduira sa durée de vie.

  • Q.

    La batterie peut-elle être stockée dans l'appareil une fois épuisée ou si elle n'est pas utilisée pendant une longue période ?

    A.

    S'il n'utilise pas l'appareil électrique pendant une période prolongée, il est préférable de retirer la batterie et de la placer dans un endroit sec et à basse température. Sinon, même si l'appareil électrique est éteint, le système fera toujours en sorte que la batterie ait une sortie de courant faible, ce qui raccourcira la durée de vie de l'orage.

  • Q.

    Quelles sont les meilleures conditions pour le stockage des batteries ? Dois-je charger complètement la batterie pour un stockage à long terme ?

    A.

    Selon la norme CEI, la batterie doit être stockée à une température de 20 ℃ ± 5 ℃ et une humidité de (65 ± 20) %. D'une manière générale, plus la température de stockage de la tempête est élevée, plus le taux de capacité restant est faible, et vice versa, le meilleur endroit pour stocker la batterie lorsque la température du réfrigérateur est de 0 ℃ à 10 ℃, en particulier pour les batteries primaires. Même si la batterie secondaire perd sa capacité après stockage, elle peut être récupérée à condition de la recharger et de la décharger plusieurs fois. En théorie, il y a toujours une perte d’énergie lorsque la batterie est stockée. La structure électrochimique inhérente de la batterie détermine que la capacité de la batterie est inévitablement perdue, principalement en raison de l'autodécharge. Habituellement, la taille de l'autodécharge est liée à la solubilité du matériau de l'électrode positive dans l'électrolyte et à son instabilité (accessible à l'auto-décomposition) après avoir été chauffé. L’autodécharge des piles rechargeables est bien supérieure à celle des piles primaires. Si vous souhaitez stocker la batterie pendant une longue période, il est préférable de la placer dans un environnement sec et à basse température et de maintenir la puissance restante de la batterie à environ 40 %. Bien sûr, il est préférable de retirer la batterie une fois par mois pour garantir l'excellente condition de stockage de la tempête, mais pas pour vider complètement la batterie et l'endommager.

  • Q.

    Qu'est-ce qu'une batterie standard ?

    A.

    Une batterie qui est prescrite au niveau international comme norme pour mesurer le potentiel (potentiel). Elle a été inventée par l'ingénieur électricien américain E. Weston en 1892, c'est pourquoi elle est également appelée batterie Weston. L'électrode positive de la batterie standard est l'électrode au sulfate de mercure, l'électrode négative est un amalgame de cadmium (contenant 10 % ou 12.5 % cadmium), et l'électrolyte est une solution aqueuse saturée de sulfate de cadmium acide, qui est une solution aqueuse saturée de sulfate de cadmium et de sulfate mercureux.

  • Q.

    Quelles sont les raisons possibles de la tension nulle ou basse de la batterie unique ?

    A.

    01) Court-circuit externe ou surcharge ou charge inversée de la batterie (décharge excessive forcée) ; 02) La batterie est continuellement surchargée par un courant élevé et élevé, ce qui provoque l'expansion du noyau de la batterie, et les électrodes positives et négatives sont directement contactées et court-circuitées ; 03) La batterie est en court-circuit ou légèrement en court-circuit. Par exemple, un mauvais placement des pôles positif et négatif amène la pièce polaire à entrer en contact avec le court-circuit, le contact de l'électrode positive, etc.

  • Q.

    Quelles sont les raisons possibles de la tension nulle ou basse de la batterie ?

    A.

    01) Si une seule batterie a une tension nulle ; 02) La fiche est court-circuitée ou déconnectée et la connexion à la fiche n'est pas bonne ; 03) Dessoudage et soudage virtuel du fil de plomb et de la batterie ; 04) La connexion interne de la batterie est incorrecte et la feuille de connexion et la batterie présentent des fuites, sont soudées et dessoudées, etc. ; 05) Les composants électroniques à l'intérieur de la batterie sont mal connectés et endommagés.

  • Q.

    Quelles sont les méthodes de contrôle pour éviter la surcharge de la batterie ?

    A.

    Pour éviter que la batterie ne soit surchargée, il est nécessaire de contrôler le point final de charge. Une fois la batterie terminée, elle disposera d'informations uniques qu'elle pourra utiliser pour déterminer si la charge a atteint le point final. Généralement, il existe les six méthodes suivantes pour empêcher la batterie d'être surchargée : 01) Contrôle de la tension de crête : Déterminez la fin de la charge en détectant la tension de crête de la batterie ; 02) Contrôle dT/DT : Déterminez la fin de la charge en détectant le taux de changement de température maximal de la batterie ; 03) Contrôle △T : Lorsque la batterie est complètement chargée, la différence entre la température et la température ambiante atteindra le maximum ; 04) -△Contrôle V : Lorsque la batterie est complètement chargée et atteint une tension de crête, la tension chutera d'une valeur particulière ; 05) Contrôle de synchronisation : contrôlez le point final de charge en définissant un temps de charge spécifique, définissez généralement le temps requis pour charger 130 % de la capacité nominale à gérer ;

  • Q.

    Quelles sont les raisons possibles pour lesquelles la batterie ou le bloc-batterie ne peut pas être chargé ?

    A.

    01) Batterie zéro tension ou batterie zéro tension dans le bloc-batterie ; 02) La batterie est déconnectée, les composants électroniques internes et le circuit de protection sont anormaux ; 03) L'équipement de charge est défectueux et il n'y a pas de courant de sortie ; 04) Des facteurs externes rendent l'efficacité de charge trop faible (comme une température extrêmement basse ou extrêmement élevée).

Vous n'avez pas trouvé ce que vous vouliez ?Contactez-Nous

close_white
close

Ecrire une demande ici

réponse dans les 6 heures, toutes les questions sont les bienvenues!