Accueil / Blog / La batterie au lithium a remporté le prix Nobel de chimie 2019 !

La batterie au lithium a remporté le prix Nobel de chimie 2019 !

19 Oct, 2021

By hoppt

Le prix Nobel de chimie 2019 a été décerné à John B. Goodenough, M. Stanley Whittingham et Akira Yoshino pour leurs contributions dans le domaine des batteries au lithium.

Retour sur le prix Nobel de chimie 1901-2018
En 1901, Jacobs Henriks Vantov (Pays-Bas) : « A découvert les lois de la cinétique chimique et la pression osmotique de la solution.

1902, Hermann Fischer (Allemagne) : "Travail dans la synthèse des sucres et des purines."

En 1903, Sfant August Arrhenius (Suède) : « Propose la théorie de l'ionisation ».

En 1904, Sir William Ramsey (Royaume-Uni): "Découvert des éléments de gaz rares dans l'air et déterminé leur position dans le tableau périodique des éléments."

En 1905, Adolf von Bayer (Allemagne) : « Les recherches sur les colorants organiques et les composés aromatiques hydrogénés ont favorisé le développement de la chimie organique et de l'industrie chimique.

En 1906, Henry Moissan (France): "Recherche et sépare l'élément fluor, et utilise le four électrique qui porte son nom."

1907, Edward Buchner (Allemagne): "Travail dans la recherche biochimique et la découverte de la fermentation sans cellules."

En 1908, Ernest Rutherford (Royaume-Uni) : "Recherches sur la transformation des éléments et la radiochimie".

1909, Wilhelm Ostwald (Allemagne): "Travaux de recherche sur la catalyse et les principes de base de l'équilibre chimique et de la vitesse de réaction chimique."

En 1910, Otto Wallach (Allemagne) : "Les travaux pionniers dans le domaine des composés alicycliques ont favorisé le développement de la chimie organique et de l'industrie chimique."

En 1911, Marie Curie (Pologne) : « découvre les éléments radium et polonium, purifie le radium et étudie les propriétés de cet élément marquant et de ses composés ».

En 1912, Victor Grignard (France) : « Invente le réactif de Grignard » ;

Paul Sabatier (France): "Inventé la méthode d'hydrogénation des composés organiques en présence de fine poudre métallique."

En 1913, Alfred Werner (Suisse) : « L'étude des liaisons atomiques dans les molécules, notamment dans le domaine de la chimie inorganique ».

En 1914, Theodore William Richards (États-Unis) : « Détermination précise du poids atomique d'un grand nombre d'éléments chimiques ».

En 1915, Richard Wilstedt (Allemagne) : « L'étude des pigments végétaux, en particulier l'étude de la chlorophylle ».

En 1916, aucun prix n'a été décerné.

En 1917, aucun prix n'a été décerné.

En 1918, Fritz Haber Allemagne "recherche sur la synthèse de l'ammoniac à partir de substances simples".

En 1919, aucun prix n'a été décerné.

1920, Walter Nernst (Allemagne) : « L'étude de la thermochimie ».

En 1921, Frederick Soddy (Royaume-Uni): "Contribution à la compréhension des gens des propriétés chimiques des matières radioactives, et l'étude de l'origine et des propriétés des isotopes."

En 1922, Francis Aston (Royaume-Uni): "Un grand nombre d'isotopes d'éléments non radioactifs ont été découverts à l'aide d'un spectromètre de masse, et la loi des nombres entiers a été clarifiée."

En 1923, Fritz Pregel (Autriche) : « Crée la méthode de microanalyse des composés organiques.

En 1924, aucun prix n'a été décerné.

En 1925, Richard Adolf Sigmund (Allemagne): "Clarifié la nature hétérogène des solutions colloïdales et créé des méthodes analytiques connexes."

En 1926, Teodor Svedberg (Suède) : « Étude sur les systèmes décentralisés ».

En 1927, Heinrich Otto Wieland (Allemagne) : "Recherches sur la structure des acides biliaires et des substances apparentées".

1928, Adolf Wendaus (Allemagne) : « Étude sur la structure des stéroïdes et leur relation avec les vitamines.

En 1929, Arthur Harden (Royaume-Uni), Hans von Euler-Cherpin (Allemagne) : "Etudes sur la fermentation des sucres et des enzymes de fermentation."

1930, Hans Fischer (Allemagne): "L'étude de la composition de l'hème et de la chlorophylle, en particulier l'étude de la synthèse de l'hème."

En 1931, Karl Bosch (Allemagne), Friedrich Bergius (Allemagne): "Inventer et développer la technologie chimique à haute pression."

En 1932, Irving Lanmere (USA) : « Recherche et découverte de la chimie des surfaces ».

En 1933, aucun prix n'a été décerné.

En 1934, Harold Clayton Yuri (Etats-Unis) : « découvre l'hydrogène lourd ».

En 1935, Frédéric Yorio-Curie (France), Irène Yorio-Curie (France) : « Synthétise de nouveaux éléments radioactifs ».

1936, Peter Debye (Pays-Bas): "Comprendre la structure moléculaire par l'étude des moments dipolaires et la diffraction des rayons X et des électrons dans les gaz."

1937, Walter Haworth (Royaume-Uni): "Recherche sur les glucides et la vitamine C";

Paul Keller (Suisse): "Recherche sur les caroténoïdes, la flavine, la vitamine A et la vitamine B2".

1938, Richard Kuhn (Allemagne) : « Recherches sur les caroténoïdes et les vitamines ».

En 1939, Adolf Butnant (Allemagne) : « Recherches sur les hormones sexuelles » ;

Lavoslav Ruzicka (Suisse): "Recherche sur le polyméthylène et les terpènes supérieurs."

En 1940, aucun prix n'a été décerné.

En 1941, aucun prix n'a été décerné.

En 1942, aucun prix n'a été décerné.

En 1943, George Dehevesi (Hongrie) : "Les isotopes sont utilisés comme traceurs dans l'étude des processus chimiques."

En 1944, Otto Hahn (Allemagne) : « Découvrez la fission du nucléaire lourd ».

En 1945, Alturi Ilmari Vertanen (Finlande): "Recherche et invention de l'agriculture et de la chimie nutritionnelle, en particulier la méthode de stockage des aliments."

En 1946, James B. Sumner (USA) : « On a découvert que les enzymes peuvent être cristallisées » ;

John Howard Northrop (États-Unis), Wendell Meredith Stanley (États-Unis) : "Enzymes et protéines virales de haute pureté préparées."

En 1947, Sir Robert Robinson (Royaume-Uni): "Recherche sur les produits végétaux d'importance biologique importante, en particulier les alcaloïdes."

En 1948, Arne Tisselius (Suède): "Recherches sur l'électrophorèse et l'analyse d'adsorption, en particulier sur la nature complexe des protéines sériques."

En 1949, William Geok (États-Unis) : « Apports dans le domaine de la thermodynamique chimique, en particulier l'étude des substances sous ultra-basse température ».

En 1950, Otto Diels (Allemagne de l'Ouest), Kurt Alder (Allemagne de l'Ouest): "découvrent et développent la méthode de synthèse des diènes".

En 1951, Edwin Macmillan (États-Unis), Glenn Theodore Seaborg (États-Unis) : "découvrent les éléments transuraniens".

En 1952, Archer John Porter Martin (Royaume-Uni), Richard Lawrence Millington Singer (Royaume-Uni): "Inventé la chromatographie de partition."

1953, Hermann Staudinger (Allemagne de l'Ouest): "Résultats de la recherche dans le domaine de la chimie des polymères."

1954, Linus Pauling (USA): "L'étude des propriétés des liaisons chimiques et son application dans l'élaboration de la structure des substances complexes."

En 1955, Vincent Divinho (USA) : "Recherche sur les composés soufrés d'importance biochimique, en particulier la synthèse d'hormones peptidiques pour la première fois."

En 1956, Cyril Hinshelwood (Royaume-Uni) et Nikolai Semenov (Union soviétique) : « Recherche sur le mécanisme des réactions chimiques ».

1957, Alexander R. Todd (Royaume-Uni): "Travaille dans l'étude des nucléotides et des coenzymes nucléotidiques."

1958, Frederick Sanger (Royaume-Uni): "L'étude de la structure et de la composition des protéines, en particulier l'étude de l'insuline."

En 1959, Jaroslav Herovsky (République tchèque): "découvre et développe la méthode d'analyse polarographique".

En 1960, Willard Libby (États-Unis) : "Développe une méthode de datation utilisant l'isotope du carbone 14, qui est largement utilisée en archéologie, géologie, géophysique et dans d'autres disciplines."

1961, Melvin Calvin (États-Unis) : "Recherches sur l'absorption du dioxyde de carbone par les plantes."

En 1962, Max Perutz UK et John Kendrew UK "recherchent sur la structure des protéines sphériques".

1963, Carl Ziegler (Allemagne de l'Ouest), Gurio Natta (Italie): "Résultats de la recherche dans le domaine de la chimie et de la technologie des polymères."

En 1964, Dorothy Crawford Hodgkin (Royaume-Uni): "Utilisation de la technologie des rayons X pour analyser la structure de certaines substances biochimiques importantes."

En 1965, Robert Burns Woodward (États-Unis) : « Réalisation exceptionnelle en synthèse organique ».

1966, Robert Mulliken (USA): "Recherche fondamentale sur les liaisons chimiques et la structure électronique des molécules en utilisant la méthode des orbitales moléculaires."

En 1967, Manfred Eigen (Allemagne de l'Ouest), Ronald George Rayford Norris (Royaume-Uni), George Porter (Royaume-Uni): "Utiliser une courte impulsion d'énergie pour équilibrer la réaction La méthode de perturbation, l'étude des réactions chimiques à grande vitesse."

En 1968, Lars Onsager (USA) : "découvre la relation réciproque qui porte son nom, jetant les bases de la thermodynamique des processus irréversibles".

En 1969, Derek Barton (Royaume-Uni), Odd Hassel (Norvège): "Développé le concept de conformation et son application en chimie."

En 1970, Luiz Federico Leloire (Argentine) : "découvre les nucléotides de sucre et leur rôle dans la biosynthèse des glucides".

1971, Gerhard Herzberg (Canada): "Recherche sur la structure électronique et la géométrie des molécules, en particulier les radicaux libres."

1972, Christian B. Anfinson (États-Unis) : « Recherche sur la ribonucléase, en particulier l'étude de la relation entre sa séquence d'acides aminés et la conformation biologiquement active » ;

Stanford Moore (États-Unis), William Howard Stein (États-Unis) : "Étude sur la relation entre l'activité catalytique du centre actif de la molécule de ribonucléase et sa structure chimique."

En 1973, Ernst Otto Fischer (Allemagne de l'Ouest) et Jeffrey Wilkinson (Royaume-Uni): "Recherche pionnière sur les propriétés chimiques des composés organométalliques, également connus sous le nom de composés sandwich."

1974, Paul Flory (USA): "Recherche fondamentale sur la théorie et l'expérimentation de la chimie physique des polymères."

1975, John Conforth (Royaume-Uni): "Étude sur la stéréochimie des réactions catalysées par des enzymes."

Vladimir Prelog (Suisse) : "Etude sur la stéréochimie des molécules organiques et des réactions" ;

1976, William Lipscomb (États-Unis) : "L'étude de la structure du borane a expliqué le problème de la liaison chimique."

En 1977, Ilya Prigogine (Belgique): "Contribution à la thermodynamique hors d'équilibre, en particulier la théorie de la structure dissipative."

En 1978, Peter Mitchell (Royaume-Uni): "Utilisation de la formule théorique de la perméation chimique pour contribuer à la compréhension du transfert d'énergie biologique."

En 1979, Herbert Brown (USA) et Georg Wittig (Allemagne de l'Ouest): "Développé des composés contenant du bore et du phosphore comme réactifs importants dans la synthèse organique, respectivement."

En 1980, Paul Berg (États-Unis) : « L'étude de la biochimie des acides nucléiques, en particulier l'étude de l'ADN recombinant » ;

Walter Gilbert (États-Unis), Frederick Sanger (Royaume-Uni) : "Méthodes de détermination des séquences de bases d'ADN dans les acides nucléiques."

En 1981, Kenichi Fukui (Japon) et Rod Hoffman (USA) : "Expliquez l'occurrence des réactions chimiques par leur développement indépendant de théories."

En 1982, Aaron Kluger (Royaume-Uni): "Développe la microscopie électronique à cristal et étudie la structure des complexes acide nucléique-protéine avec une signification biologique importante."

En 1983, Henry Taub (USA) : "Recherche sur le mécanisme des réactions de transfert d'électrons notamment dans les complexes métalliques."

En 1984, Robert Bruce Merrifield (USA) : "Mise au point une méthode de synthèse chimique en phase solide."

En 1985, Herbert Hauptman (États-Unis), Jerome Carr (États-Unis) : "Réalisations exceptionnelles dans le développement de méthodes directes de détermination de la structure cristalline."

En 1986, Dudley Hirschbach (États-Unis), Li Yuanzhe (États-Unis), John Charles Polanyi (Canada) : « Contributions à l'étude du processus cinétique des réactions chimiques élémentaires ».

En 1987, Donald Kramm (États-Unis), Jean-Marie Lane (France), Charles Pedersen (États-Unis) : "Développé et utilisé des molécules capables d'interactions spécifiques à la structure hautement sélectives."

En 1988, John Dysenhofer (Allemagne de l'Ouest), Robert Huber (Allemagne de l'Ouest), Hartmut Michel (Allemagne de l'Ouest) : « Détermination de la structure tridimensionnelle du centre de réaction photosynthétique ».

En 1989, Sydney Altman (Canada), Thomas Cech (USA) : "découvrent les propriétés catalytiques de l'ARN".

En 1990, Elias James Corey (États-Unis) : "Développe la théorie et la méthodologie de la synthèse organique."

1991, Richard Ernst (Suisse): "Contribution au développement de méthodes de spectroscopie par résonance magnétique nucléaire (RMN) à haute résolution."

En 1992, Rudolph Marcus (USA): "Contributions à la théorie des réactions de transfert d'électrons dans les systèmes chimiques."

En 1993, Kelly Mullis (États-Unis) : "Développe des méthodes de recherche chimique basées sur l'ADN et développe la réaction en chaîne par polymérase (PCR)" ;

Michael Smith (Canada) : « A développé des méthodes de recherche chimique basées sur l'ADN et a contribué à l'établissement de la mutagenèse dirigée basée sur les oligonucléotides et sa contribution fondamentale au développement de la recherche sur les protéines. »

En 1994, George Andrew Euler (États-Unis) : « Contributions à la recherche sur la chimie des carbocations ».

En 1995, Paul Crutzen (Pays-Bas), Mario Molina (États-Unis), Frank Sherwood Rowland (États-Unis) : "Recherche sur la chimie atmosphérique, en particulier recherche sur la formation et la décomposition de l'ozone."

1996 Robert Cole (États-Unis), Harold Kroto (Royaume-Uni), Richard Smalley (États-Unis) : "Découvrez le fullerène".

En 1997, Paul Boyer (États-Unis), John Walker (Royaume-Uni), Jens Christian Sko (Danemark) : "Clarification du mécanisme catalytique enzymatique dans la synthèse de l'adénosine triphosphate (ATP)."

En 1998, Walter Cohen (USA) : "théorie fonctionnelle de la densité fondée" ;

John Pope (Royaume-Uni) : A développé des méthodes de calcul en chimie quantique.

En 1999, Yamid Ziwell (Egypte) : "Etude des états de transition des réactions chimiques par spectroscopie femtoseconde".

En 2000, Alan Haig (Etats-Unis), McDelmead (Etats-Unis), Hideki Shirakawa (Japon) : « ont découvert et développé des polymères conducteurs ».

En 2001, William Standish Knowles (États-Unis) et Noyori Ryoji (Japon) : "Recherche sur l'hydrogénation catalytique chirale" ;

Barry Sharpless (USA): "Étude sur l'oxydation catalytique chirale."

En 2002, John Bennett Finn (USA) et Koichi Tanaka (Japon) : "Méthodes développées pour l'identification et l'analyse structurale des macromolécules biologiques, et établi une méthode d'ionisation par désorption douce pour l'analyse par spectrométrie de masse des macromolécules biologiques" ;

Kurt Wittrich (Suisse) : "Méthodes développées pour l'identification et l'analyse structurelle des macromolécules biologiques, et mise au point d'une méthode pour analyser la structure tridimensionnelle des macromolécules biologiques en solution en utilisant la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire."

En 2003, Peter Agre (USA): "L'étude des canaux ioniques dans les membranes cellulaires a trouvé des canaux d'eau";

Roderick McKinnon (États-Unis): "L'étude des canaux ioniques dans les membranes cellulaires, l'étude de la structure et du mécanisme des canaux ioniques."

En 2004, Aaron Chehanovo (Israël), Avram Hershko (Israël), Owen Ross (États-Unis) : "ont découvert la dégradation des protéines médiée par l'ubiquitine".

En 2005, Yves Chauvin (France), Robert Grubb (US), Richard Schrock (US) : "Mise au point la méthode de métathèse en synthèse organique."

En 2006, Roger Kornberg (USA) : « Recherche sur les bases moléculaires de la transcription eucaryote ».

2007, Gerhard Eter (Allemagne) : "Recherche sur le processus chimique des surfaces solides."

En 2008, Shimomura Osamu (Japon), Martin Chalfie (États-Unis), Qian Yongjian (États-Unis) : "Découverte et modification de la protéine fluorescente verte (GFP)".

En 2009, Venkatraman Ramakrishnan (UK), Thomas Steitz (USA), Ada Jonat (Israel): "Recherche sur la structure et la fonction des ribosomes."

2010 Richard Heck (USA), Negishi (Japon), Suzuki Akira (Japon): "Recherche sur la réaction de couplage catalysée au palladium dans la synthèse organique."

En 2011, Daniel Shechtman (Israël) : « La découverte des quasicristaux ».

En 2012, Robert Lefkowitz, Bryan Kebirka (États-Unis) : « Recherche sur les récepteurs couplés aux protéines G ».

En 2013, Martin Capras (États-Unis), Michael Levitt (Royaume-Uni), Yale Vachel : Conception de modèles multi-échelles pour des systèmes chimiques complexes.

En 2014, Eric Bezig (États-Unis), Stefan W. Hull (Allemagne), William Esko Molnar (États-Unis) : Réalisations dans le domaine de la microscopie à fluorescence à super-résolution Réalisation.

En 2015, Thomas Lindahl (Suède), Paul Modric (USA), Aziz Sanjar (Turquie) : Recherche sur le mécanisme cellulaire de réparation de l'ADN.

En 2016, Jean-Pierre Sova (France), James Fraser Stuart (UK/US), Bernard Felinga (Pays-Bas) : Conception et synthèse de machines moléculaires.

En 2017, Jacques Dubochet (Suisse), Achim Frank (Allemagne), Richard Henderson (Royaume-Uni) : ont développé des microscopes cryo-électroniques pour la détermination de structure à haute résolution de biomolécules en solution.

La moitié des prix 2018 ont été décernés à la scientifique américaine Frances H. Arnold (Frances H. Arnold) en reconnaissance de sa réalisation de l'évolution dirigée des enzymes ; l'autre moitié a été décernée aux scientifiques américains (George P. Smith) et au scientifique britannique Gregory P. Winter (Gregory P. Winter) en reconnaissance. Ils ont réalisé la technologie de présentation sur phage des peptides et des anticorps.

close_white
close

Ecrire une demande ici

réponse dans les 6 heures, toutes les questions sont les bienvenues!